Rattraper

Rattraper. Un an d’orphelinat et autant de temps où l’envie d’évoluer s’est tue faute d’amour pour la porter. Alors rattraper. Marcher avec assurance, elle qui était si peu sûre de ses pas, puis courir, puis sauter, grimper, monter, descendre… avec acharnement. Répéter le geste, encore et encore, passer à la suite, vite, vite ! Graphisme, langage, apprentissages… pareil. Tout, et tout à la fois. Rattraper.

Moi, étonnée chaque jour de voir se dérouler sous mes yeux un développement bien connu et vu maints et maints fois au boulot, mais à une vitesse inédite. Je ne peux que me contenter de suivre, vite, de courir derrière, elle est toujours au delà de ce que j’imagine. Ces étapes qui me paraissaient si lointaines à son arrivée sont déjà d’actualité. Rattrapées.

Elle semblait avoir encore 18 mois lorsque nous l’avons rencontrée, mais dans trois mois elle aura bel et bien ses trois ans.
Ou presque… Développement affectif, social… Ces retards là prennent beaucoup plus de temps à rattraper.
Du temps.

8 réflexions sur “Rattraper

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s